Le programme de traitement en dépendance

Le programme de traitement en dépendance se divise en trois volets : la récupération, la thérapie et la réinsertion sociale.

Le programme de récupération (aide et soutien à la désintoxication) est d’une durée de 10 jours. Ce volet vise à amener une stabilité de l’état physique et psychologique de la personne. Au cours de ce programme, la personne bénéficie essentiellement de suivi individualisé et elle est exemptée des ateliers et groupes de soutien.

Le programme de thérapie est d’une durée de 90 jours. Ce volet vise le développement d’outils et de moyens favorisant l’arrêt de consommation et le maintien de l’abstinence. Au cours de la phase de la thérapie, la personne hébergée bénéficie à la fois de suivis individuels, d’activités, d’ateliers thématiques et de groupes de soutien.

Le programme de réinsertion sociale est d’une durée de 90 jours. Ce volet vise à amener la personne à se réinsérer dans la communauté. Au cours de ce programme, la personne bénéficie de services personnalisés en réinsertion sociale. Pour se faire, une évaluation des besoins en réinsertion sociale, de la personne, est effectuée par un intervenant, suite à quoi un plan d’intervention adapté à ses besoins est élaboré.

Nos approches d’intervention

L’approche Minnesota :

Étant qualifié comme un modèle d’intervention efficace en ce qui a trait au traitement de la dépendance, le modèle Minnesota fait partie des approches thérapeutiques utilisées par la Maison Lyse-Beauchamp. Les interventions, les activités et les ateliers sont basés sur la philosophie des 12 étapes des Alcooliques Anonymes. De plus, nous encourageons fortement les personnes hébergées à participer à des groupes AA et/ou NA et ce dans l’objectif de faire connaitre un nouveau mode vie plus sain et d’ainsi développer des outils pour le maintien de l’abstinence.

L’approche cognitivo-comportementale :

La Maison Lyse-Beauchamp utilise, également, l’approche cognitivocomportementale pour guider ses interventions. L’approche cognitivocomportementale propose une intervention axée sur le personne ses comportements. Nous priorisons la responsabilisation de la personne hébergée afin que celle-ci soit en mesure d’apporter des solutions à ses difficultés ainsi que des changements à ses comportements. Cette école de pensée permet par la même occasion aux personnes hébergées de développer des outils et des habiletés pour parvenir à demeurer abstinentes. Nous favorisons, également, la mobilisation de la personne hébergée dans ses démarches personnelles.

À qui ça s’adresse?

Critères d’admission

Les personnes qui seront admises au programme de traitement en dépendance doivent obligatoirement avoir une dépendance aux drogues et/ou à l’alcool et peuvent présenter une problématique associée de dépendance aux jeux pathologiques. (leur état de santé mentale doit être stable)

  • Être un homme ou femme âgé de 18 ans et plus ;
  • Avoir passé l’entrevue téléphonique ;
  • Ne présenter aucune manifestation de sevrage de niveau moyen à élevé ;
  • Être stable au niveau de la santé mentale ;
  • Peut être une personne judiciarisée ;
  • Peut être une personne en post-hospitalisation,
  • Peut être une personne en situation d’itinérance et/ou d’errance visant un mode de vie abstinent ;
  • Être motivé et vouloir participer et s’impliquer activement dans le programme de traitement en dépendance ;
  • Vouloir apporter des changements à ses habitudes de vie ;
  • Vouloir arrêter de consommer ;
  • Accepter les évaluations nécessaires à l’admission ;
  • Accepter de se soumettre au protocole de désinfection de l’organisme ;
  • Être capable de s’exprimer dans un français écrit et parlé.

 

Critères d’exclusion

  • N’avoir aucune problématique de dépendance
  • Présenter un risque de sevrage de moyen à aigu
  • Avoir une déficience physique pour laquelle nos installations ne seraient pas sécuritaires
  • Avoir besoin de soins médicaux particuliers pour lesquels le personnel ne serait pas formé
  • Être instable au niveau de la santé mentale
  • Vouloir entreprendre une démarche thérapeutique simultanément avec un conjoint, membre de la même famille ou un ami
  • Refuser de respecter les règles ainsi que les procédures et protocoles de l’organisme ;

Personne sous traitement de substitution (Méthadone, Suboxone)

Combien ça coûte ?

Si vous êtes prestataire d’aide de dernier recours, les frais de séjour sont couverts par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité Sociale. Si vous avez une autre source de revenue et que vous habitez la MRC d’Antoine-Labelle, vous devrez donner un montant équivalent à 25 % de votre revenu mensuel. Si vous avez une autre source de revenus et que vous n’habitez pas la MRC, les frais de séjour sont de 1500 $ par mois.

Comment faire une demande ?

Vous devez contacter un intervenant au 819-587-3719 poste 1. L’intervenant vous donnera un rendez-vous téléphonique pour une entrevue de préadmission. Cette entrevue vise à faire une évaluation de vos besoins et à déterminer si les services de la Maison Lyse-Beauchamp sont adaptés. Pour vous préparer à l’entrevue assurez-vous d’avoir en main les informations suivantes :

  • Numéro d’assurance maladie
  • La date d’expiration de votre carte d’assurance maladie ;
  • Numéro d’aide sociale, s’il y a lieu ;
  • Les dates de vos rendez-vous à venir (comparution au tribunal, médecin, syndic de faillite, etc.)

La ressource en dépendance se situe au 300, 12E Avenue, Ferme-neuve, J0W 1C0

Tous droits réservés à Maison Lyse-Beauchamp © 2019 | Conception de Constella